Les impacts de la fiscalité française

D’après une enquête publiée cette semaine, la fiscalité française est évidemment l’une des plus importantes au monde et serait responsable de facteurs comme par exemple la croissance molle ou encore un taux de chômage très élevé au sein de l’Hexagone. Ce sont évidemment les prélèvements qui touchent non seulement le travail mais également le niveau productif du pays qui sont directement concernés. En effet, un taux de cotisation beaucoup trop élevé implique nécessairement que l’investissement mais aussi le niveau de productivité soient en berne et que cela influe aussi directement sur le taux de croissance. Dans l’optique de réduire le chômage, il faudrait baisser le prix de l’emploi et cela signifierait logiquement qu’il faille aussi une montée de la consommation (pret en ligne, crédit immobilier…), ce qui s’annonce assez délicat à mettre en place.

La principale difficulté

La difficulté réside aussi dans le fait que le gouvernement a depuis quatre ans taxé beaucoup plus le capital que le travail, et cela a malheureusement peiné sur les capacités d’investissement dans le pays. Il faudrait donc trouver un équilibre délicat entre une politique qui puisse satisfaire les investissements sans pour autant délaisser la thématique du travail, sachant que par ailleurs les niveaux de salaires ont augmenté en 2015. L’autre problématique à prendre en considération concerne le développement du marché noir, qui découle directement du fait que la fiscalité est beaucoup trop importante en France, ce qui légitimiste pour beaucoup ce type de pratique, car ils ne supportent plus de se voir taxer de manière aussi importante. Dans tous les cas, le gouvernement doit se réunir très bientôt en compagnie des plus prestigieux économistes du pays afin de discuter de toutes ces problématiques autour d’une table. Si vous êtes personnellement à la recherche d’un moyen de faire des économies sur votre taux de crédit, qu’il soit immobilier ou lié à la consommation, vous pouvez bien entendu utiliser un comparatif banque en ligne à cet effet.